Passer au contenu principal

Solutions collaboratives pourune pandémie planétaire

Travailler ensemble pour apporter des réponses

La pandémie de coronavirus a touché la totalité de la planète. Partageant la volonté commune à tous de trouver une issue à cette crise sanitaire, nos équipes européennes ont travaillé ensemble à l’élaboration rapide de solutions permettant de soutenir la lutte contre la COVID-19.

En Belgique, nous avons contribué à la création d’une plate-forme fédérale de tests COVID-19. Aux Pays-Bas, nous avons connecté les laboratoires de la GGD, et en France, nous avons soutenu le gouvernement qui, dans sa réponse à la pandémie, a mis en place un système national de collecte de l’ensemble des résultats de tests COVID-19. En Allemagne, nous avons rapidement répondu aux demandes d’interfaçage exprimées par nos clients. Au Royaume-Uni, nous avons soutenu les hôpitaux Nightingale et contribué à fournir des solutions agiles et durables permettant à nos clients de disposer rapidement de comptes rendus.

Les défis auxquels nos clients ont été confrontés sont sans précédent :

  • Augmentation drastique de la demande en termes de capacités de test
  • Volume de charge de travail encore jamais atteint dans des domaines cliniques spécifiques, tels que la microbiologie
  • Nouveaux équipements et nouvelles procédures
  • Amélioration des comptes rendus
  • Renforcement des procédures en matière de santé et de sécurité
  • Réduction des effectifs pour cause de maladie, d’isolement ou de redéploiement des ressources
  • Interfaçage avec les systèmes de recherche de cas contact

La mise en œuvre de solutions informatiques robustes et fiables a été essentielle afin de réduire la pression exercée par cette pandémie et permettre de rationaliser les nouveaux processus, travailler de manière transparente avec des systèmes de santé différents et proposer une offre de support en dehors des heures de travail.

En nous appuyant sur nos systèmes déjà en place et grâce à leur évolutivité, nous avons réagi rapidement pour soutenir les gouvernements et les organisations de santé dans toute l’Europe. Nous avons apporté des solutions dans un temps très court et conçu des innovations durables qui contribueront à soutenir et améliorer sur le long terme la capacité de test et la production de comptes rendus.

Une plateforme fédérale pour la Belgique

En Belgique, le gouvernement fédéral a mis en place un consortium composé d’hôpitaux universitaires, de sociétés de biotechnologie et de logiciels, et de laboratoires pharmaceutiques afin d’augmenter la capacité de tests.

Une plateforme informatique dans le cloud est désormais en place pour soutenir numériquement le flux de travail et garantir un partage optimal des informations entre les laboratoires, les agences gouvernementales, les prestataires de soins et les traceurs de cas contacts, via l’utilisation du système d’information de laboratoire GLIMS et de la solution de prescription connectée et serveur de résultats CyberLab.

Nous avons affecté une équipe spécifiquement au projet pour assister le gouvernement dans son approche de cette crise, et dans les 17 jours seulement suivant la demande initiale, la solution a apporté de premiers résultats. Pour l’intégralité du processus, une approche standard a été utilisée et grâce à un développement, les tests ont pu être automatisés à court terme. Il a ainsi été possible d’ajouter un laboratoire supplémentaire en moins d’une semaine.

Notre équipe participe également activement au déploiement de “Platform.bis” pour accroître la capacité de tests afin que tous les laboratoires belges référencés puissent traiter un total de 70 000 à 90 000 tests par jour.

Connexion des laboratoires GGD aux Pays-Bas

Les résidents néerlandais présentant des symptômes d’infection au coronavirus peuvent être testés sur un site de test GGD (Gemeenschappelijke Gezondheidsdiensten). Ce dépistage d’envergure nationale de la COVID-19, s’appuie sur une plateforme informatique centrale baptisée « CoronIT-platform ».

CliniSys | MIPS a contribué à la cette plateforme en y connectant les 12 laboratoires travaillant directement avec les GGD, tous utilisateurs de GLIMS. Quinze autres laboratoires, chargés d’effectuer les analyses lorsque les GGD ont atteint leurs limites de capacité, ont également été intégrés.

Désormais, tous les laboratoires connectés peuvent recevoir les prescriptions électroniques d’analyse COVID-19 et renvoyer les résultats aux GGD.

CyberLab au cœur de la plateforme française de tests

Le gouvernement français a mis en place la plateforme informatique nationale SI-DEP permettant la prescription de tests de laboratoire, l’envoi des résultats aux cliniciens demandeurs et aux patients, l’alimentation de l’application de recherche de cas contacts et le stockage sécurisé des résultats au sein d’une base de données nationale.

CyberLab, notre application internet de prescription connectée et serveur de résultats, a été retenue pour constituer le cœur de cette plateforme. CyberLab peut être facilement connectée à tous les SIL utilisés en France et offre la capacité de traiter de grands volumes de données, quelle que soit leur origine.

Le gouvernement français, en collaboration avec les hôpitaux de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) et CliniSys | MIPS, a pu mettre cette plateforme en place en deux mois seulement.

Au total il y a à ce jour 374 hôpitaux, et environ 4 500 laboratoires privés connectés. Ensemble, ils peuvent produire jusqu’à 500 000 résultats de test par jour.

800.000

Consultations

Plus de 800 000 consultations sur la plateforme informatique nationale SI-DEP en une journée.

350.000

prescriptions connectées

Jusqu’à 350 000 prescriptions connectées sur la plateforme informatique nationale SI-DEP en une journée.

Soutenir les réponses à la COVID-19 en Allemagne

En réponse à des modifications de la réglementation fiscale et à la nouvelle application de recherche des cas contacts coronavirus commandée par le gouvernement allemand, notre équipe s’est adaptée pour soutenir ses clients dans le cadre de l’évolution des processus liés au diagnostic du SARS-CoV-2, tels que le transfert de données et la facturation des services de laboratoire associés.

MIPS a rendu possible l’intégration d’une grande variété d’équipements de multiples fabricants, aidé ses clients à mettre en place rapidement des plates-formes d’analyse complètes et à équiper de nouveaux départements de laboratoire.

MIPS a également développé une nouvelle interface destinée à l’export et au transfert numérique des résultats des tests SARS-CoV-2 vers le système de notification et d’information DEMIS pour le contrôle des infections à l’Institut Robert Koch (RKI).

Support des hôpitaux Nightingale

Les hôpitaux Nightingale ont été mis en place pour prodiguer des soins de haut niveau à l’attention des patients atteints de coronavirus et gravement malades. Les diagnostics sont essentiels à la gestion d’une unité de soins intensifs ; c’est pourquoi ces nouvelles unités devaient être reliées aux laboratoires locaux, qui effectuent tous les tests nécessaires.

Il est essentiel de pouvoir prescrire des tests dans diverses conditions et d’en enregistrer les résultats dans le système de gestion des patients existant. Grâce au travail d’intégration que nous avons effectué, les cliniciens disposent de toutes les données dont ils ont besoin, en un seul endroit.

Nous avons pu utiliser le module Integration Manager de CliniSys pour faciliter cette intégration et faire passer les informations du système de prescription électronique ICE dans le SIL WinPath et vice-versa. 

Des solutions stables et agiles

Tim Whittlestone, directeur médical du NHS Nightingale Hôpital de Bristol, explique : « Notre collaboration avec CliniSys et d’autres partenaires dans le numérique a permis à notre hôpital d’être totalement dématérialisé, ce qui non seulement augmente notre efficacité mais contribue à la santé et la sécurité des patients et du personnel. »

« La mise en place des volets pathologie et tests du projet Nightingale Bristol paraissait être un exercice impressionnant et s’avérait complexe, mais grâce à l’expertise de CliniSys et à l’énergie du collaboratif des personnes impliquées, tout a été simple. »

En quelques jours, nous sommes passés pour le Nightingale Bristol d’une opération mission impossible à une solution fluide.

David Gibbs, responsable des services de pathologie de Severn

Par le partage de ses connaissances et de son expérience au-delà des frontières, le groupe CliniSys a réussi à soutenir plusieurs projets nationaux, malgré une pression sans précédent sur les délais et les circonstances exceptionnelles auxquelles nous, et nos clients, sommes confrontés.

Suivez-nous sur LinkedIn et Twitter pour connaître les dernières informations sur notre contribution à la lutte contre la COVID-19.