Passer au contenu principal
8 novembre 2021 Blog
This article is available in: Français

Déploiement serein de DaVinci au laboratoire d’anatomopathologie du CH de Blois

À la suite d’un appel d’offres, le service d’anatomopathogie du Centre Hospitalier de Blois a retenu la solution DaVinci de CliniSys|MIPS et démarré son installation en septembre 2020. Des fonctionnalités couvrant l’ensemble des besoins, la convivialité du produit et un accompagnement à la hauteur des attentes ont permis un déploiement fluide et en toute confiance.

L’appel d’offre lancé par le service d’anatomopathologie du CH de Blois visait le remplacement de sa solution existante, qui n’était plus maintenue, ainsi qu’une réponse fonctionnelle aux attentes d’un laboratoire moderne, notamment en termes de traçabilité avec l’accréditation en tête. Mais pas seulement : « Nous, médecins, nous nous attachons bien sûr aux fonctionnalités mais le contact avec le fournisseur, sa proposition en termes d’accompagnement et de service après-vente sont également très importants. CliniSys|MIPS nous a fait en ce sens une proposition de très grande qualité et place la satisfaction client au cœur de son offre, ce qui est essentiel, » souligne le docteur Patrick Bruandet, chef de service, prochainement à la retraite.

Cette satisfaction client, l’équipe du laboratoire la confirme auprès des utilisateurs de GLIMS, exploité au service de biologie de l’hôpital et par leur visite au laboratoire d’anatomopathologie du CHU de Poitiers et du Groupe Hospitalier Saint Joseph à Paris.

Si on ajoute son bon positionnement financier, c’est naturellement que la solution DaVinci est retenue en toute confiance par le service d’anatomopathologie. Le contrat est signé en juillet 2020 et l’installation débute dès septembre de la même année.

Des facilités…

L’arrivée de DaVinci s’est faite en douceur au sein du service, en s’adaptant à l’organisation. « Le cheminement du prélèvement reste le même, » poursuit le docteur Bruandet, « et la solution s’adapte, ce qui rassure quant aux appréhensions que l’on pourrait avoir lors d’un changement de logiciels ». Pour les utilisateurs, qui apprécient le flux, c’est une prise en main rapide, avec des facilités offertes par DaVinci, comme l’automatisation des tâches et de nouvelles possibilités : par exemple, au lieu d’écrire à la main sur une cassette, les cassettes sont imprimées automatiquement ou à la demande.

Si la crise Covid a impacté le projet en décalant dans le temps les commandes de matériels, de son côté, CliniSys|MIPS tient les délais et respecte le planning. « Mais finalement, le temps donné pour le déploiement a été précieux car nous avons pu aussi préparer l’équipe à cette évolution, et se poser les bonnes questions. Et le fait que DaVinci ne change pas fondamentalement l’organisation a contribué grandement à rassurer les utilisateurs, » ajoute le docteur Grigore Simionca, qui a succédé au docteur Bruandet au poste de chef de service.

Confiance et sérénité

Côté service, l’accompagnement joue un rôle déterminant dans la réussite. « Dans toute ma carrière, c’est la première fois que l’accompagnement est de ce niveau de qualité ! », souligne le docteur Bruandet. « Nous avons eu affaire à une personne à l’écoute, connaissant parfaitement les produits et totalement investi dans le succès de ce déploiement ».

« Lors de la mise en production, le support de CliniSys|MIPS s’est révélé, comme pour la phase d’installation, une aide précieuse. Certains paramétrages ont été affinés et l’équipe a pu prendre ses marques, dans le processus technique, avec l’intégration de la traçabilité des prélèvements. Et nous savons que nous pouvons compter sur CliniSys|MIPS pour ajuster les points qui demanderaient une vigilance supplémentaire. Le succès de cette étape de mise en production nous a conforté dans notre choix, » conclut le docteur Simionca.

Dans toute ma carrière, c’est la première fois
que l’accompagnement
est de ce niveau de qualité !

Docteur Patrick Bruandet, chef de service